L’Alliance au coeur de l’assemblée générale du SPHR

Le 46ème congrès du syndicat de la Presse Hebdomadaire Régionale (SPHR) s’est ouvert au conseil départemental de la Côte d’Or. La fusion des trois syndicats a tenu le rôle principal.

Pierre Archet (2ème à gauche) du Journal d’Ici et Daniel Vermassen (4ème) du Châtillonais ont été attentifs au discours.

« Les équipes des syndicats ont fusionné sans heurts », a lancé Vincent David devant l’assemblée générale du 46ème congrès du syndicat de la Presse Hebdomadaire Régionale (SPHR). L’Alliance pour la presse d’information générale (Apig) a vu le jour en septembre et le président a rendu hommage à ses équipes. Parmi elles, Bruno Hocquart s’est distinguée en amorçant le plan filière.

Ce projet doit permettre de mieux réguler la distribution de la presse. Cependant, son élaboration a demandé beaucoup de patience « Le travail de secrétariat de rédaction sur ce plan a été remarquable, a salué Vincent David. Jean-Pierre (De Keraoul) a passé un nombre d’heures incalculable dessus. » Le cabinet Ernst and Young (EY) ayant mal écrit le texte, selon l’homme de presse.

Le droit voisin, adopté à l’Assemblée, a aussi demandé du temps. Il oblige les Gafams à payer chaque fois qu’ils référencent un article de presse. « Le lobbying de Google et compagnie pour empêcher cette loi a été intense », a rappelé Vincent David.

L’hommage de François Sauvadet

Plus tôt, dans la salle des séances du conseil départemental, le président François Sauvadet avait introduit l’AG. « Vous résistez plutôt bien », a-t-il lâché devant Jean-Baptiste de Guébriant (Le Courrier de la Mayenne), François Sapy (La Tribune de Lyon) ou encore Pierre Archet (Le Journal d’Ici). Sous le crépitement des flashs, il s’est même autorisé une petite pique envers la presse nationale. « Dans les grands médias, on lit des commentaires et on ne sait même pas de quel sujet on parle. » L’ancien journaliste du Bien Public a donc gardé le coeur en région. « Il est abonné au Châtillonais depuis 40 ans », a précisé David Vermassen, rédacteur en chef. Un attachement au territoire qui ne manquera pas de ravir les congressistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *